conformé


conformé

conforme [ kɔ̃fɔrm ] adj.
• 1372; lat. conformis
1Dont la forme est semblable (à celle d'un modèle). analogue, identique, pareil, semblable. Conforme au modèle, à l'échantillon. « Conforme à son aïeul, à son père semblable » (Racine). Copie conforme à l'original ( vidimus ) . Absolt Signature, document certifié conforme. 1. bon, correct, exact. Pour copie conforme ( ampliation) .
2Qui s'accorde (avec qqch.), qui convient à sa destination. adapté, ajusté, approprié, assorti, convenable. Mener une vie conforme à ses goûts, à ses désirs, à ses moyens. Interprétation peu conforme à l'esprit d'un texte. Conforme à la règle. Absolt Conforme à la norme, à la majorité. conformiste, orthodoxe. « Toute pensée non conforme devient suspecte » (A. Gide).
⊗ CONTR. Contraire, dérogatoire, différent. Opposé, 2. original.

conforme adjectif (bas latin conformis, semblable) Dont la forme est semblable à celle d'un autre objet considéré comme modèle, comme point de référence : Cette traduction est conforme au texte original. Qui s'accorde avec quelque chose à quoi il est destiné, qui lui correspond exactement, qui lui est adapté : Décision conforme à la loi. Qui correspond exactement à la norme, à la règle générale, à l'idéal social dominant : Avoir des opinions conformes. Géographie Se dit d'un réseau hydrographique dont le tracé est guidé par la nature et la disposition des couches géologiques. Géologie Se dit d'une faille dont le pendage est dans le même sens que celui des séries qu'elle affecte. Mathématiques Se dit de la représentation d'une surface sur une autre qui ne présente pas de déformation angulaire. ● conforme (expressions) adjectif (bas latin conformis, semblable) Pour copie conforme, formule par laquelle on atteste qu'un document est bien conforme au texte original. ● conforme (synonymes) adjectif (bas latin conformis, semblable) Dont la forme est semblable à celle d'un autre objet...
Synonymes :
Contraires :
- différent
Qui s'accorde avec quelque chose à quoi il est destiné, qui...
Synonymes :
- adapté
- approprié
Contraires :
- opposé
Qui correspond exactement à la norme, à la règle générale...
Synonymes :
- adéquat

adj.
rI./r Conforme à.
d1./d De même forme que, semblable à (un modèle). Copie conforme à l'original.
Pour copie conforme: formule attestant que la copie est semblable à l'original (abrév.: p. c. c.).
d2./d Qui s'accorde avec. Il mène une vie conforme à ses aspirations.
rII./r Absol. Qui s'accorde avec la majorité des opinions, des comportements en vigueur. Il est parfois dangereux d'avoir des idées non conformes.

⇒CONFORME, adj.
Dont la forme correspond à celle d'un objet pris comme modèle; qui répond à ce qui avait été prévu ou stipulé. Décision, écriture conforme; conforme à l'original, aux lois; strictement conforme à la Constitution. Conforme à l'étalon (COURNOT, Essai sur les fondements de nos connaissances, 1851, p. 43). Le portrait conforme à son original (BREMOND, Hist. littér. du sentiment relig. en France, t. 3, 1921, p. 577). Écrits conformes ou non au marxisme (GIDE, Feuillets, 1937, p. 1289) :
1. Je veux introduire ici la botte vernie; cela doit éblouir le client. Veuillez m'en faire confectionner deux paires conformes à l'échantillon que je vous enverrai.
REYBAUD, Jérôme Paturot, 1842, p. 348.
Expr. Pour copie conforme, copie certifiée conforme. Formules par lesquelles celui qui délivre un document atteste que celui-ci est exactement semblable à l'original. Une copie certifiée conforme du diplôme de bachelier. Des signatures pour ampliations conformes (COURTELINE, Messieurs-les-Ronds-de-cuir, 1893, 4e tabl., III, p. 150). Pour copie conforme : Le Conseiller d'État, Directeur général des Ponts et Chaussées et des Chemins de fer, Signé : de Franqueville (Code de la pêche fluviale, 1875, p. 79) :
2. Les dispositions de nature législative feront l'objet d'ordonnances délibérées en Comité national, signées et promulguées par le Chef des Français Libres, Président du Comité national, contresignées et certifiées conformes par l'un ou plusieurs des commissaires nationaux.
DE GAULLE, Mémoires de guerre, 1954, p. 617.
A.— [L'adj. est employé seul]
1. [Dans un contexte de nature gén. jur. ou institutionnelle]
a) En règle avec la législation en vigueur. Papier conforme, pièces d'identité conformes (ROB.).
ADMIN. Avis conforme. Avis envoyé à une assemblée ou une commission et qui ne comporte à son retour aucun amendement (cf. LIDDERDALE, Le Parlement fr., 1954, p. 54 et avis A 2 a).
b) En rapport avec les usages généralement établis, les traditions, ou avec un certain idéal. Opinion conforme, vie non conforme. Synon. conformiste, orthodoxe. Principes conformes (BONALD, Législ. primitive, t. 1, 1802, p. 321) :
3. J'imagine une époque où la grandeur sera moins dans le refus que dans l'adhésion, où il y aura quelque gloire à se sentir conforme.
NIZAN, La Conspiration, 1938, p. 103.
2. Emplois techn.
a) MATH. Représentation conforme. Représentation d'un domaine sur un autre, qui conserve les angles. On obtient (...) une correspondance entre les aires (...), qui conserve les angles et que l'on appelle représentation conforme (Les Gds courants de la pensée mathématique, 1948, p. 281). La représentation conforme d'une région du cercle-unité (Hist. gén. des sc., t. 3, vol. 2, 1964, p. 50).
b) TOPOGR. Représentation d'une surface courbe sur un plan lorsqu'à deux lignes se coupant sur la surface sous un angle donné correspondent sur le plan deux lignes se coupant sous le même angle :
4. Euler, puis Lambert en 1772 et Lagrange en 1779, avaient traité d'importants problèmes relatifs aux cartes, le problème général de la représentation conforme d'un plan sur un plan fut résolu par Gauss en 1825.
Les Gds courants de la pensée mathématique, 1948, p. 165.
B.— Au fig. Conforme à. Qui s'accorde, qui s'harmonise et s'adapte bien avec quelque chose. Conforme à ses sentiments, aux désirs, à sa nature; conduite conforme à ses principes, à la justice. Conforme à mon instinct de solitude et d'indépendance (CHATEAUBRIAND, Mémoires d'Outre-Tombe, t. 2, 1848, p. 124). Des plaisirs conformes à mon âge (G. SAND, Histoire de ma vie, t. 2, 1855, p. 381). Je vis, à Nantes, dans un « milieu », d'ailleurs parfaitement conforme à mes sentiments politiques (G. DUHAMEL, Chronique des Pasquier, Le Combat contre les ombres, 1939, p. 217) :
5. Je me suis toujours efforcé de rendre ma vie conforme à mes idées, pour donner à celles-ci leur maximum de force; il me reste à mourir sans dévier; il me reste à montrer que je n'ai pas peur de la mort, que je la vois venir, que je l'accueille, que je meurs en confiance...
R. MARTIN DU GARD, Jean Barois, 1913, p. 554.
Rem. En psychanal. conforme au moi qualifie des représentations acceptables pour le moi, c.-à-d. compatibles avec son intégrité et ses exigences (cf. LAPL.-PONT. 1967, p. 4).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1372 [éd. 1522] « semblable » (CORBICHON, Propr. des choses, II, 16 ds R. Hist. litt. Fr., t. 6, p. 470); 2. XVe s. « en accord avec » (Chastellain ds DG : courage conforme a ton estat). Empr. au b. lat. conformis « semblable ». Fréq. abs. littér. :1 102. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 2 068, b) 1 317; XXe s. : a) 1 081, b) 1 561.

conforme [kɔ̃fɔʀm] adj.
ÉTYM. 1372; lat. conformis; de con- (cum), et forma. → Forme.
Construit avec à.
1 Dont la forme est semblable (à celle d'un modèle). Analogue, identique, pareil, semblable. || Cette écriture est conforme à la vôtre. Vx. || Son caractère est conforme à celui de son frère ( Affinité).Il est conforme à lui-même. Égal.Au plur. (Sans compl. en à). || Choses, personnes conformes, conformes en tout.
1 (…) les caractères de ces personnes (dans Théophraste) semblent rentrer les uns dans les autres (…) ils ne sont pas aussi toujours suivis et parfaitement conformes (…)
La Bruyère, Disc. sur Théophraste.
2 Conforme à son aïeul, à son père semblable (…)
Racine, Athalie, V, 6.
3 Mais, en thèse générale, je crois que la connaissance qu'on a des faits et des hommes est rarement conforme aux hommes eux-mêmes et aux faits accomplis (…)
France, l'Anneau d'améthyste, Œ., t. XII, p. 125.
Copie conforme à l'original ( Vidimus). || Passage conforme au texte. || Signature, document certifié conforme. Bon, correct, exact. || Pour copie conforme ( Ampliation).Conforme à l'échantillon, à l'étalon, au standard, au type.(Absolt). || Copie conforme. || Pour copie conforme (pcc).
Math., topographie. (Emploi absolu). || Représentation ou transformation conforme, qui conserve les angles. Syn. : isogonal. Projection conforme d'une sphère sur un plan. Équiangle.
2 a (Avec un compl. en à). Qui s'accorde avec (qqch.), qui convient à sa destination. Adapté; ajusté, approprié, assorti, convenable. || Mener une vie conforme à ses goûts, à ses désirs, à ses moyens. || Acte conforme à l'esprit de justice, à la morale, au bon goût. || Interprétation peu conforme à l'esprit d'un texte. || Conforme à la règle, à un canon. Canonial, canonique. || Cette opinion est conforme à la raison ( Juste, logique), à la vérité ( Vrai). || Sa conduite est conforme à ses principes ( Conséquent). || Une définition conforme à l'objet défini. Adéquat.
4 Il n'y a rien de si conforme à la raison que ce désaveu de la raison.
Pascal, Pensées, IV, 272.
5 (…) Dieu lui donnera quelque place (…) plus conforme à son humeur agissante.
Mme de Sévigné, 906, 9 févr. 1683.
6 C'était conforme à son idée de la puissance virile, de la santé surabondante.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, V, VIII, p. 71.
b Absolt. Conforme à la norme, à la majorité. || Avoir des opinions conformes, une vie conforme. Classique; conformiste, orthodoxe.
7 (En France) Toute pensée non conforme devient suspecte et est aussitôt dénoncée.
Gide, Journal, 15 janv. 1945.
Faire un choix conforme. Convenable (→ Affaire, cit. 19).Conforme à une règle (administrative). || Pièce d'identité, papiers conformes. Règle (en), réglementaire, régulier. || Tout est conforme.
CONTR. Attentatoire, contraire, dérogatoire, différent, dissemblable, inconséquent, informe, irrégulier. — Opposé, original.
DÉR. Conformément.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • conforme — [ kɔ̃fɔrm ] adj. • 1372; lat. conformis 1 ♦ Dont la forme est semblable (à celle d un modèle). ⇒ analogue, identique, pareil, semblable. Conforme au modèle, à l échantillon. « Conforme à son aïeul, à son père semblable » (Racine). Copie conforme… …   Encyclopédie Universelle

  • conforme — adjetivo 1. Que corresponde o está de acuerdo con alguna cosa: La dosis del medicamento es conforme a su edad. La decisión es conforme a la ley. 2. (estar) Que está de acuerdo con la idea o decisión de otro: Estamos conformes con el plan… …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • conforme — (Del lat. conformis). 1. adj. Igual, proporcionado, correspondiente. 2. Acorde con alguien en un mismo dictamen, o unido con él para alguna acción o empresa. 3. Resignado y paciente en las adversidades. 4. m. Asentimiento que se pone al pie de un …   Diccionario de la lengua española

  • Conforme — puede referirse a: Una transformación conforme en matemáticas. Geometría conforme, en matemáticas. Una proyección conforme, en cartografía. Una teoría cuántica de campos invariante conforme. Una simetría conforme en física. Esta página de… …   Wikipedia Español

  • conforme — 1. Como adjetivo, con el sentido de ‘correspondiente o acorde’, se construye con un complemento introducido por con o, muy raramente, a: «Estamos tratando de crear un nuevo partido político más conforme con la realidad nacional» (Tiempo [Col.] 10 …   Diccionario panhispánico de dudas

  • conforme — CONFORME. adj. des 2 g. Qui a la même forme, qui est semblable, qui ressemble. La copie est conforme à l original. Ces écritures sont conformes. Son humeur est conforme à la vôtre. Mener une vie conforme à sa profession. Son habit n est pas… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • conforme — Conforme. adj. de tout genre. Semblable, De mesme maniere. La copie de ce tableau est conforme à son original. ses moeurs ne sont pas conformes à sa doctrine. ces escritures sont conformes l une à l autre. son humeur, son esprit est conforme au… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • conformé — conformé, ée (kon for mé, mée) part. passé. 1°   Rendu conforme. Conduite sévèrement conformée au langage. 2°   Qui a une certaine conformation. Enfant mal conformé. •   Les fondations [des couvents] ne sont que pour la jeunesse et les personnes… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • conforme — /kon forme/ agg. [dal lat. tardo conformis di forma uguale ] (con la prep. a ). 1. [che ha la stessa forma: una riproduzione c. all originale ] ▶◀ identico, uguale. ↓ simile. ◀▶ differente (da), difforme (da), dissimile (da), diverso (da). 2.… …   Enciclopedia Italiana

  • conforme — adj. 2 g. 1. Que tem a mesma forma. = IDÊNTICO 2. Concorde. 3. Resignado. • adv. 4. Em conformidade, conformemente. • conj. 5. Como, segundo as circunstâncias de. • prep. 6. De acordo com. = CONSOANTE, SEGUNDO   ‣ Etimologia: latim conformis, e …   Dicionário da Língua Portuguesa